Dentaire

La nécessité de consulter régulièrement un dentiste constitue à elle seule une raison de souscrire une couverture complémentaire santé : sans mutuelle, les frais dentaires qui restent à ma charge après le remboursement de la Sécu peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros.

En effet les prothèses dentaires (couronnes, bridges, inlay core…) ou encore l'orthodontie sont des soins pour lesquels les tarifs pratiqués sont très élevés par rapport au remboursement de la Sécurité sociale. Par ailleurs, certains actes dentaires comme les implants ne donnent droit à aucune participation de la part des caisses d'assurance maladie.

Combien serai-je remboursé pour mes soins dentaires ? Quelles démarches pour recevoir mes remboursements de la mutuelle pour le dentaire ? Quelles astuces pour limiter mes dépenses ?

Avec les services et conseils de la Mutuelle MGC, je peux garder le sourire :

Combien serai-je remboursé pour…

Quelles démarches pour…

Glossaire dentaire : définition des principaux soins et prothèses dentaires.


Les tarifs de base de la Sécurité sociale pour le remboursement des soins et actes dentaires

Soins et consultations dentaires : remboursement sécu et mutuelle

Les tarifs des consultations dentaires sont fixés par voie conventionnelle entre la caisse nationale d'assurance maladie et les syndicats de dentistes.
Ces tarifs varient en fonction du type de spécialiste que je consulte (chirurgien-dentiste, stomatologue…) et servent de tarifs de base aux remboursements de ma caisse d'assurance maladie et de la MGC.

Exemples de tarifs de base pour le remboursement des actes et soins dentaires :

Spécialité
Consultations dentaires
Base
de remboursement
Chirurgien-dentiste 23 €
Stomatologue de secteur 1 28 €
Stomatologue de secteur 2 23 €

 

  Acte dentaire     Base
de remboursement
 
Détartrage 28,92 €
Traitement d'une carie
sur molaire
ou prémolaire (une face)
19,28 €

Dévitalisation
(ou obturation radiculaire)
d'une prémolaire

48,20 €
Extraction (ou avulsion)
d'une dent définitive
33,44 €

Sources : Ameli.fr, cprsncf.fr

Les taux de remboursement des caisses d'assurance maladie obligatoire pour les actes et soins dentaires

Pour mes soins et consultations dentaires, ma caisse d'assurance maladie obligatoire (AMO) me rembourse un pourcentage de la base de remboursement. Par exemple :

    Taux de
remboursement
de l'AMO
    Remboursement
AMO

consultation
chirurgien dentiste
    Remboursement
AMO
 
Extraction
(ou avulsion)
d'une dent
définitive
 
CPAM
ou autre régime
assimilé
« Régime Général »
(Caisses RSI….)
70% 16,10€ 23,41 €
Agent SNCF
affilié CPRP SNCF
100% 23 € 33,44 €
Retraité
ou ayant droit
CPRP SNCF
75% 17,25 € 25,08 €
Régime
Alsace-Moselle
90% 20,70 € 30,10 €

Sources : Ameli.fr, cprsncf.fr

Le remboursement de la MGC pour les actes et soins dentaires

Le remboursement MGC pour les consultations et soins dentaires

La MGC complète les remboursements de ma caisse d'assurance maladie pour atteindre 100% de la base de remboursement (sauf formules Hospi).

Les dépassements d'honoraires pratiqués par les chirurgiens-dentistes pour les consultations et actes dentaires peuvent être pris en charge selon la formule.
A noter : les consultations de stomatologues, elles sont remboursées comme des consultations de spécialistes (secteur 1 ou secteur 2).


Haut de l'article


Les prothèses dentaires :
des tarifs élevés et un remboursement sécu limité

bridge, couronne, appareil amovible : tarifs et remboursements

Les tarifs des prothèses dentaires sont librement fixés par le chirurgien-dentiste.
Chaque type de prothèse (couronne dentaire, bridge, Inlay-core) possède sa propre base de remboursement de la Sécurité sociale, généralement très inférieure aux tarifs réellement pratiqués par les praticiens.

Exemples de tarifs de base pour le remboursement des prothèses dentaires et de prix moyens pratiqués en France

 

Les prothèses dentaires

   

Base de remboursement

   

Tarif moyen
pratiqué en France

 

Couronne
(prothèse fixe)

107,50 €

540 €

Inlay-core

122,55 €

200 €

Inlay-core
à clavette

144,05 €

300 €

Bridge 3 éléments
(2 dents piliers + 1 dent à remplacer)

279,50 €

1 500 €

Couronne
sur-implant

107,50 €

810€

Sources : Ameli.fr, cprsncf.fr, Santéclair
 

Les taux de remboursement de l'assurance maladie obligatoire pour les prothèses dentaires

 

Taux de remboursement de l'AMO

Remboursement
AMO

pour une couronne (prothèse fixe)

Remboursement
AMO

pour un Inlay-core

CPAM
ou autre régime
assimilé
« Régime Général » (Caisses RSI….)

70%

75,25 €

85,78 €

Agent SNCF
affilié CPRP SNCF

100%

107,50 €

122,55 €

Retraité
ou ayant droit
CPRP SNCF

75%

80,62 €

91,91 €

Régime
Alsace-Moselle

90%

96,75 €

110,29€

Sources : Ameli.fr, cprsncf.fr
 

Le remboursement de la MGC pour les prothèses dentaires (Couronnes dentaires, bridge, appareils dentaires amovibles, inlay core…)

Le remboursement de la MGC pour les prothèses dentaires

La MGC complète les remboursements de ma caisse d'assurance maladie (AMO) pour atteindre 100% de la base de remboursement de la prothèse dentaire (sauf formules Hospi).

En fonction du type de prothèse et de la formule à laquelle j'adhère, la MGC peut rajouter à mon remboursement un forfait de prothèse dentaire en euros plafonné à l'année.

BONUS MGC ! Dans certaines formules, la MGC propose un remboursement plus important pour les prothèses dentaires posées sur dents visibles (incisives, canines et prémolaires).

 

BON A SAVOIR !

Le reste à charge engendré par la pose d'une prothèse dentaire justifie à lui seul l'adhésion à une mutuelle : 540 € en moyenne facturés pour une couronne céramo-métallique pour 75,25 € remboursés par l'assurance maladie d'un salarié affilié au régime général !



Pour diminuer ma facture en dentaire, je privilégie les dentistes partenaires du réseau MGC-Santéclair ou du réseau dentaire mutualiste

Haut de l'article


L'orthodontie « enfant »

Le remboursement pour l'orthodontie des enfants

 

L'orthodontie enfant est remboursée par la Sécurité sociale sur la base d'un tarif de base qui varie en fonction des étapes du traitement :

 

Traitement d'orthodontie

   

Tarif de base
(Base de remboursement)

 

Traitement 1 semestre

193,50 €

Séance de surveillance

10,75 €

Contention 1ère année

161,25 €

Contention 2e année

107,50 €

Sources : Ameli.fr

Les tarifs des orthodontistes sont libres et les dépassements d'honoraires peuvent être très importants : un semestre d'orthodontie est facturé en moyenne 650€ à Paris et 450€ en province (Sources : Santéclair).

Le taux de remboursement appliqué aux actes d'orthodontie varie en fonction de ma caisse de rattachement et du montant du tarif de base :

 

Taux de remboursement
de l'AMO pour les soins inférieurs à 120 €

Taux de remboursement
de l'AMO pour les soins supérieurs à 120 €

CPAM
ou autre régime
assimilé
« Régime Général » (Caisses RSI….)

70%

100%

Ayant droit
CPRP SNCF

100%

100%

Régime
Alsace-Moselle

90%

100%

Sources : Ameli.fr, cprsncf.fr

Important à savoir :

Pour être remboursable, le traitement d'orthodontie (également appelée orthopédie dento-faciale ou ODF) doit faire l'objet d'une entente préalable avec ma caisse d'assurance maladie. L'accord de ma caisse est valable 6 mois.



Par ailleurs, le traitement d'orthodontie doit obligatoirement commencer avant les 16 ans de l'enfant pour être remboursable. Au-delà, le traitement est considéré comme un soin esthétique et ne peut donner lieu à remboursement.

L'orthodontie « adulte »

L'orthodontie adulte (traitement commencé après 16 ans) ne donne droit à aucun remboursement de la part des caisses d'assurance maladie. La MGC participe avec un forfait en euros dans certaines formules.

Le remboursement de la MGC pour l'orthodontie « enfant »

Le remboursement de la MGC pour l'orthodontie

Selon la formule à laquelle j'adhère, la MGC peut me verser un forfait orthodontie pour couvrir une partie des dépassements engendrés par le traitement d'orthodontie de mon enfant. Ce forfait est limité par année civile.


Haut de l'article


Implants dentaire, parodontie… des actes dentaires non remboursés par l'assurance maladie

Le remboursement des implants dentaires

Tous les actes et soins dentaires dits hors nomenclature ne donnent lieu à aucun remboursement de la part des caisses d'assurance maladie obligatoire : c'est le cas notamment des implants dentaires, de l'orthodontie adulte ou encore des soins de parodontie.

De ce fait, les tarifs des implants et autres actes dentaires non remboursés par la Sécu ne bénéficient d'aucune action d'encadrement des tarifs de la part de l'Etat. Par ailleurs, les prix peuvent beaucoup varier d'un dentiste à l'autre.

Par exemple, en France il faut compter en moyenne 2 120 € (implant + pilier + couronne sur-implant) pour remplacer une dent absente par l'implantologie. (source : Santéclair)

ASTUCE : Pour des soins d'implantologie de qualité au meilleur prix, je consulte un implantologue spécialiste du réseau MGC-Santéclair !

Le remboursement de la MGC pour l'implantologie et la parodontie

Le remboursement de la MGC pour l'implantologie et la parodontie

Selon ma formule, je peux bénéficier d'une participation de la MGC sous forme de forfait annuel pour mes implants dentaires ou actes de parodontologie.

BON A SAVOIR :

Dorénavant, la couronne sur-implant qui vient compléter l'installation implant + pilier est remboursée par la Sécurité sociale. La base de remboursement appliquée est 107,50 €.



Si ma caisse d'assurance maladie participe au remboursement de ma couronne sur implant, la MGC me verse le ticket modérateur quelle que soit ma formule (sauf formules Hospi).

Haut de l'article


Mes démarches pour les soins dentaires, prothèses dentaires et orthodontie remboursés par l'assurance maladie obligatoire

démarches remboursements dentaires MGC

Lorsque je bénéficie du tiers payant, je ne fais pas l'avance de la part remboursée par la MGC. En savoir plus sur le tiers payant.

Lorsque je ne bénéficie pas de la dispense d'avance de frais dentaires :

  • Si je suis affilié à une caisse d'assurance maladie obligatoire pratiquant la télétransmission avec la MGC, je n'ai rien à faire pour être remboursé de mes frais dentaire (soins dentaires, prothèses dentaires et orthodontie remboursés par l'AMO). Mes remboursements sont déclenchés automatiquement environ 48h après la télétransmission de la Sécurité sociale.
  • Si ma caisse d'assurance maladie obligatoire ne pratique pas la télétransmission avec la MGC, ou si j'ai bénéficié du tiers payant uniquement sur la part remboursée par l'Assurance maladie obligatoire, ou si je suis affilié CPRP-SNCF et adhérent à la gamme Essentiel, Confort, Sérénité, je dois  adresser des pièces justificatives à la MGC pour recevoir mes remboursements de la part mutuelle :

Prestations dentaires

Pièces à fournir

Soins dentaires,

Prothèses dentaires,

Orthodontie

(Remboursés par la Caisse d'assurance maladie obligatoire)

  • décompte original de ma caisse d'assurance maladie obligatoire où figure le détail des actes dentaires qu'elle m'a remboursés,
  • reçus ou factures du dentiste attestant que j'ai avancé la « part mutuelle » (la part des frais remboursés par la MGC) pour les soins dentaires dont je demande le remboursement.

 

 

ATTENTION ! 

Si je suis affilié à la Caisse de Prévoyance SNCF (CPRP SNCF) et adhérent à une formule de la gamme Essentiel, Confort, Sérénité, je ne bénéficie pas du service de décompte unique CPR/MGC pour les prothèses dentaires et pour l'orthodontie.



Je dois toujours adresser à la MGC l'original de mon décompte CPR et les factures relatives aus soins dentaires pour recevoir mes remboursements de la part MGC.

Mes démarches pour les soins dentaires non remboursés par l'assurance maladie obligatoire

Pour les soins qui ne sont pas pris en charge par ma caisse d'assurance maladie obligatoire (implants et actes de parodontologie), voici les pièces à fournir pour recevoir mes remboursements :

Prestations dentaires

Pièces à fournir

Pour les implants dentaires et les actes de parodontologie

(non remboursés par l'assurance maladie obligatoire) :

 

  • original de la facture détaillée et acquittée du dentiste.

 

adresse postale demande de remboursement MGCPour demander le remboursement de la MGC, j'adresse tous mes justificatifs à :

MGC – Service Adhérents
TSA 91347
75621 Paris Cedex 13

Haut de l'article


BONS PLANS MGC : Comment faire des économies sur mes soins dentaires ?

Les tarifs des prothèses dentaires,  des implants ou encore de l'orthodontie sont libres. Chaque chirurgien dentiste fixe son propre prix. Pas facile de s'y retrouver pour le consommateur moyen !

Mais grâce aux conseils avisés de la MGC pour m'aider à réduire ma facture dentaire, je garde le sourire !

Réseau MGC-Santéclair et réseau mutualiste : l'assurance de bénéficier de soins dentaires de qualité au meilleur prix !

tarifs négociés santéclair 20% moins chers sur mes prothèses dentaires

Dans le réseau MGC-Santéclair, je bénéficie de tarifs plafonnés en moyenne 15% inférieurs aux prix moyens du marché. Par exemple, le prix d'une couronne dentaire facturée par un dentiste du réseau MGC Santéclair ne peut dépasser 440€ en zone rurale et 540€ dans les zones les plus chères comme Paris ou Nice. J'ai également accès à un réseau de 34 implantologues spécialistes pour des implants en moyenne 2 fois moins chers qu'ailleurs.

prix avantageux dans le réseau dentaire mutualistePar ailleurs, les 450 centres dentaires mutualistes répartis partout en France et ouverts à tous, pratiquent des prix avantageux en moyenne 10% inférieurs aux tarifs moyens pratiqués en France. Par exemple, il faut compter en moyenne 494 € pour une couronne dentaire céramo-métallique.

Le Centre dentaire mutualiste Paris 13 – Le Centre dentaire du Groupe MGC

tarifs solidaires dans le centre dentaire CDM Paris 13Pour profiter de tarifs solidaires et responsables et bénéficier du tiers payant, je peux consulter les chirurgiens-dentistes, stomatologues, implantologues du CDM-Paris 13, le centre dentaire mutualiste du Groupe MGC, situé 14 rue des Peupliers dans le 13ème arrondissement de Paris (à coté du siège de la MGC).
Pour prendre rendez-vous : 01 40 78 10 00 (du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 18h).
 

Haut de l'article


Glossaire dentaire : Comment faire la différence entre les types de prothèses dentaires ?
 

Quelles différences entre couronne, bridge et implant ? Quelques définitions pour y voir plus clair.

Couronne dentaire :

lorsqu'une dent est très abimée et fragilisée et qu'un amalgame ne suffit plus à combler les cavités, la couronne dentaire est le procédé classiquement utilisé pour la restaurer et la protéger durablement.
Avant d'être couronnée la dent est dévitalisée et parfois délabrée. La couronne imite parfaitement la forme de la dent et est adapté à la mâchoire du patient. Chaque couronne est faite sur mesure dans un laboratoire prothétique à partir de l'empreinte de la mâchoire du patient.
 Il existe des couronnes métalliques (inesthétiques et peu utilisées aujourd'hui), des couronnes céramo-métalliques et des couronnes céramo-céramiques. Les couronnes tout céramiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Attention, la couronne répare une dent abimée. Elle ne remplace pas une dent manquante.

Inlay core :

L'inlay core est un procédé permettant de reconstituer un « faux-moignon » sur une dent dévitalisée et très délabrée, avant la pose d'une couronne dentaire.

L'inlay-onlay :

L'inlay-onlay est une incrustation (métallique, composite ou céramique) réalisée par un prothésiste dentaire à partir d'une empreinte de la mâchoire du patient. Ce soin est réalisé lorsque la dent est trop abîmée pour utiliser un simple amalgame (ou plombage) mais encore assez solide pour ne pas nécessiter la pose d'une couronne.

Appareil dentaire amovible :

les appareilles amovibles remplacent une ou plusieurs dents absentes en prenant appui sur les gencives et sur les éventuelles dents restantes.

Bridge :

Un bridge ou pont dentaire est généralement composé de 3 éléments : 2 couronnes fixées sur les dents « piliers » entourant la dent absente et un « inter de bridge » permettant de remplacer la dent absente. L'inconvénient est que le praticien doit généralement délabrer les dents saines entourant la dent manquante pour fixer l'inter de bridge. De ce fait, il est de moins en moins utilisé.

Implant :

Les implants dentaires sont des racines artificielles généralement en titane qui permettent de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Les implants sont fixés lors d'une intervention chirurgicale dans la gencive et l'os de la mâchoire. Le système est ensuite complété par la pose d'un aux-moignon et d'une couronne sur-implant. Les implants ne sont pas remboursés par les caisses de Sécurité sociale.

Prothèses provisoire :

La pose de prothèses dentaires fixes de type couronnes dentaires et bridges nécessitent plusieurs séances chez le chirurgien dentiste. La pose d'une « couronne provisoire » sur les dents abimées ou délabrées permet de protéger les dents pendant la durée du traitement. Les couronnes provisoires ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

Parodontie :

Les soins parodontaux permettent de traiter les maladies de la gencive (gingivite) et de l'os de la mâchoire (parodontite). Ces soins ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. Pourtant ils sont souvent nécessaires en amont de la pose d'une prothèse dentaire fixe ou d'un implant. En effet, il n'est pas rare de pratiquer une greffe osseuse au niveau de la mâchoire pour augmenter le volume d'appui des futurs implants et éviter les rejets.

Haut de l'article

L'avenant n° 3 à la convention des chirurgiens-dentistes, applicable au 1er juin 2014, prévoit un changement de nomenclature pour les actes dentaires.

Pour la MGC comme pour l'ensemble des complémentaires santé, cela implique une adaptation des garantie en dentaireMon tableau de remboursements s'en trouve légèrement modifié. Le présent article tient compte des modifications intervenues au 1er juin 2014.