Comment faire la différence entre les types de prothèses dentaires ?

Publié le 06/09/2019

Couronne ? Bridge ? Implant ? Quelques définitions pour faire la différence et y voir plus clair !

Couronne dentaire

Lorsqu'une dent est très abimée et fragilisée et qu'un amalgame ne suffit plus à combler les cavités, la couronne dentaire est le procédé classiquement utilisé pour la restaurer et la protéger durablement.
Avant d'être couronnée la dent est dévitalisée et parfois délabrée. La couronne imite parfaitement la forme de la dent et est adapté à la mâchoire du patient. Chaque couronne est faite sur mesure dans un laboratoire prothétique à partir de l'empreinte de la mâchoire du patient.
Il existe des couronnes métalliques (inesthétiques et peu utilisées aujourd'hui), des couronnes céramo-métalliques et des couronnes céramo-céramiques. Les couronnes tout céramiques ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale. Attention, la couronne répare une dent abimée. Elle ne remplace pas une dent manquante.

Inlay core

L'inlay core est un procédé permettant de reconstituer un « faux-moignon » sur une dent dévitalisée et très délabrée, avant la pose d'une couronne dentaire.

Inlay-onlay

L'inlay-onlay est une incrustation (métallique, composite ou céramique) réalisée par un prothésiste dentaire à partir d'une empreinte de la mâchoire du patient. Ce soin est réalisé lorsque la dent est trop abîmée pour utiliser un simple amalgame (ou plombage) mais encore assez solide pour ne pas nécessiter la pose d'une couronne.

Appareil dentaire amovible

Les appareils amovibles remplacent une ou plusieurs dents absentes en prenant appui sur les gencives et sur les éventuelles dents restantes.

Bridge

Un bridge ou pont dentaire est généralement composé de 3 éléments : 
 
  • 2 couronnes fixées sur les dents « piliers » entourant la dent absente
  • 1 « inter de bridge » permettant de remplacer la dent absente. 
L'inconvénient est que le praticien doit généralement délabrer les dents saines entourant la dent manquante pour fixer l'inter de bridge. De ce fait, il est de moins en moins utilisé.

Implant

Les implants dentaires sont des racines artificielles généralement en titane qui permettent de remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Les implants sont fixés lors d'une intervention chirurgicale dans la gencive et l'os de la mâchoire. Le système est ensuite complété par la pose d'un faux-moignon et d'une couronne sur-implant. Les implants ne sont pas remboursés par les caisses de d’Assurance Maladie Obligatoire (AMO).

Prothèse provisoire

La pose de prothèses dentaires fixes de type couronnes dentaires et bridges nécessitent plusieurs séances chez le chirurgien-dentiste. La pose d'une « couronne provisoire » sur les dents abimées ou délabrées permet de protéger les dents pendant la durée du traitement. Les couronnes provisoires ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

Parodontie

Les soins parodontaux permettent de traiter les maladies de la gencive (gingivite) et de l'os de la mâchoire (parodontite). Ces soins ne sont pas pris en charge par les caisses d’Assurance Maladie Obligatoire (AMO). Pourtant ils sont souvent nécessaires en amont de la pose d'une prothèse dentaire fixe ou d'un implant. En effet, il n'est pas rare de pratiquer une greffe osseuse au niveau de la mâchoire pour augmenter le volume d'appui des futurs implants et éviter les rejets.